Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un livre sur les plantes aquatiques et de terrains humides ?

Publié le par le père Lenoir

Livre "Plantes aquatiques et de terrains humides", éd. Ulmer 340p

Livre "Plantes aquatiques et de terrains humides", éd. Ulmer 340p

Voilà le printemps, je l'ai déjà dit et le redirai sûrement!

Vous qui avez créé un bassin (je l'espère grâce aux indications de mon précédent ouvrage "Créer simplement un bassin de jardin"), une cascade, un petit marécage,

Vous qui avez un jardin au bord de l'eau

Vous qui avez un étang, une mare, 

Vous qui sentez la terre s'engluer à vos semelles 8 mois par an dans votre jardin

Vous qui voulez faire d'un seau quelconque un micro-bassin  époustouflant

Vous qui aimez les plantes et connaissez mal celles que l'on peut mettre dans tous ces endroits

Vous qui êtes en train de vous demander "qu'est-ce que je vais bien pouvoir mettre là où toutes les plantes crèvent à cause de l'excès d'humidité? "

Vous qui vous demandez si le chien ne va pas trépasser s'il grignote votre nénuphar

Que vous soyiez paysagiste, jardinier amateur ou jardinier néophyte, j'ai mis quelques années à vous concocter ce livre épais, afin que chacun d'entre vous y trouve son compte. Un peu las de ne pas trouver d'ouvrage compulsant la plupart des données sur les plantes aquatiques et de terrains humides, les plantes pour bassin, les plantes de berges, j'ai fait "le mien".

Beaucoup (beaucoup, vraiment) de photos, plusieurs page de tableau récapitulatif des préférences et utilités de chaque plante, le tout sur 340 pages. 

J'ai tenu à présenter à la fois des plantes herbacées mais aussi des végétaux ligneux, car il y en a qui affectionnent l'eau, que l'on néglige parfois. 

Donc, et c'est là que je voulais évidemment en venir, je vous invite à cette saine lecture, avec des photos et des informations dont j'espère qu'elles vous la rendront encore plus agréable!

 

Voir les commentaires

Le printemps? Ah non alors!

Publié le par le père Lenoir

Schoenoplectus lacustris, au Flérial

Schoenoplectus lacustris, au Flérial

Diable! Février est encore là et pourtant tout porte à croire que nous sommes en réalité fin mars, tant la végétation s'excite tout à coup au sortir de plusieurs mois de torpeur. 
Faisant fi des dernières gelées nocturnes (avant celles qui ponctueront sûrement le mois d'avril), les plantes commencent à nous produire bourgeons, turions, pousses à qui mieux-mieux avec une arrogance terrible au regard de notre peine à réagir. 
 

Personnellement, j'ai décidé que l'hiver , n'avait pas encore pris fin , et qu'on ne me bernerait pas à coups de 15 °C l'après midi tant que du givre sera visible au réveil. 

C'est l'occasion rêvée pour aborder le jardin sous sa jolie forme hivernale, trop souvent négligée faute de balades. Certes, se promener alors que les températures n'incitent qu'à rester au coin du feu n'est pas hyper, hyper motivant , mais regardez plutôt ce que vous loupez, car c'est quand même bien dommage...

Bon visonnage!

Ah, si, quand même: comme certaines plantes donnent réellement des signes de réveil, je mettrai dans le courant de la semaine les stocks de la boutique en ligne à jour, histoire que les plus pressés puissent commencer -à leurs risques et périls- les plantations que je déconseille avant la fin mars!

(La plupart des photos sont prises à la pépinière et au Flérial , mais quelques-unes viennent de la pleine nature ou de jardins que nous avons aménagés)

Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!
Le printemps? Ah non alors!

Voir les commentaires

Fêtes des plantes 2017

Publié le par le père Lenoir

Fêtes des plantes 2017

Durant la saison 2017, vous pourrez à nouveau nous retrouver lors de différentes manifestations en France. Certaines dates seront probablement ajoutées en cours d'année, je vous invite à revenir consulter les éventuelles mises à jour!

7, 8 et 9 avril 2016 aux Journées des Plantes rares du Manoir de la Garde à Jarnioux (69)

Comme pour la précédente édition, la fête des plantes débutera dès le vendredi après-midi. L'occasion de profiter de cette superbe région qu'est le Beaujolais...ou de venir plusieurs fois de suite pour profiter des très nombreux exposants dans ce cadre historique très agréable, avec une vue imprenable sur le château de Jarnioux depuis le bassin sur la terrasse du Manoir ou depuis l'entrée de la propriété. Pépiniéristes triés sur le volet (la preuve, j'y serai!), accueil sympathique, une manifestation maintenant bien implantée à découvrir absolument.

 

21, 22 et 23 avril 2017 à la Fête des Plantes de St Jean-de- Beauregard (91)

LA grande fête des plantes du Sud de Paris, bien connue des amateurs, passionnés et des professionnels. Gamme époustouflante, cadre champêtre et prestigieux, la crème des pépiniéristes et artisans du jardin (oh lala, j'ai les chevilles qui enflent, mais c'est bon pour l'ego de savoir qu'on est de la fête!). Thème de cette année: les plantes odorantes. Comptez sur moi pour animer vos papilles olfactives!

29 et 30 avril 2017 à la Fête internationale des Plantes de Schoppenwhir, près de Colmar (68)

Certainement la plus jolie fête des plantes de l'Est de la France, qui accueille des pépinières de toute l'Europe dans un cadre somptueux, au cœur d'une région qui l'est tout autant. Magnifique et incontournable! Et n'oubliez pas de visiter le parc, il en vaut vraiment la peine

 

 

 

 

 

13 et 14 et mai 2017 Journées des plantes à l'Arboretum de la Sedelle (23)

Deuxième participation. Cadre idyllique, ambiance passionnée et détendue au milieu de pépiniéristes très sélectionnés...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19, 20 et 21 mai 2017 Les Journées des Plantes de Chantilly (60)

Le remplaçant de Courson se veut le plus grand "flower show" français. Dans le cadre exceptionnel qu'offre le domaine de Chantilly, vous pourrez découvrir l'immense offre de pépinières et artisans du jardin parmi les plus prestigieux d'Europe. Et cette fois-ci vous pourrez y trouver mon nouveau livre tout paru en juin dernier aux éditions ULMER. Thème de cette année: "Le jardin en Technicolor". A n'en pas douter, ça va être une édition explosive en termes de couleurs! Et toujours les légendaires fraises-Chantilly pour attirer les gourmands, dans le cas où le pléthore de merveilles végétales et le cadre incroyable ne suffiraient pas!

Liste des fêtes des plantes d'automne à venir. On n'est pas pressés à ce point-là, n'est-ce pas?

 

 

Voir les commentaires

Pépinière "on the rocks"

Publié le par le père Lenoir

Enfin, l'hiver commence à ressembler à un hiver!

Non pas que ça nous arrange sur tout, mais au moins le cycle est accompli. 

Dans notre "petite Sibérie" locale (Le Flérial), nous avons une chance particulière: c'est l'un des rares endroits de tout le département où la neige tient vraiment longtemps, car les dégels y sont beaucoup plus rares. 
Certes, j'entends déjà certains d'entre vous hurler qu'une onglée durable n'est pas une bonne nouvelle -c'est effectivement moins agréable qu'un bain à 28°C dans un atoll du Pacifique- mais, qu'on se le dise, quand on est pépiniériste et paysagiste, on apprécie grandement que les alternances gel/dégel ne soient pas trop fréquentes. De plus, une couche de neige est une protection très valable pour les plantes en pot telles que nous les cultivons: elle limite les effets terribles du vent (les -7°C de ce matin avec 45 km/h de vent en paraissaient -15) et permet de conserver une relative hygrométrie au pied de chaque plante, qui en bénéficiera vraiment au moment de la fonte. 

En attendant ce fameux dégel, et pour vous prouver qu'on ne fait pas semblant de vous vendre des plantes rustiques, voici un petit florilège d'images amusantes de ces dernières semaines à la pépinière, dont j'espère que vous les trouverez éloquentes (petite précision: ce n'est pas forcément quand les couleurs sont les plus chaudes qu'il faisait le moins froid...).


Ah, au fait, bonne année 2017! 


Quant aux éventuelles commandes de plantes, je vous suggère de patienter encore un peu...
 

Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"
Pépinière "on the rocks"

Voir les commentaires

Joyeux Noël...ou presque!

Publié le par le père Lenoir

Je vous relaie ici la sympathique interview sur le blog Hortus Focus, consacrée à mon dernier livre.
On ne sait jamais, des fis que certains soient à cours d'idées pour leurs cadeaux de Noël....

 




http://hortus-focus.fr/le-blog/9483-2/

Voir les commentaires

Passage à l'heure d'automne

Publié le par le père Lenoir

La pépinière prend ses atours chauds d'automne coloré.

Les premières gelées ont fait leur oeuvre, grillant quelques feuilles sensibles au froid, ramollissant les plantes molles et stoppant la croissance de la plupart d'entre elles. 

Pour l'hivernage, tout est presque prêt: pas grand chose en réalité. L'immense majorité des plantes de la production hivernant dehors sans protection , seuls un assortiment de pieds-mères à risques ou devant être divisés tôt en saison ont été rentrés. Le reste du fouillis végétal remplissant la serre hors-gel étant constitué de sujets pas encore suffisamment racinés, de caisses de semis ou de plantes en sujets uniques prévues pour entrer en production l'an prochain. 

Autour de la pépinière, Le Flérial (notre jardin expérimental auquel elle est intégrée) se pare lui aussi d'or et d'écarlate. Là, des sujets désormais installés montrent le meilleur d'eux-mêmes. Zizania, Miscanthus géants, Stipes et autres Carex jouent l'explosion, tandis que les Lysimaques blancs, les Persicaires et autres bugles s'empourprent ou jouent les braises incandescentes. Quand aux Asters, ils jouent les étoiles scintillantes en tant que stars du moment, débordant de fleurs innombrables tout en légèreté. 

Une grosse balle de paille est là pour couvrir les plus frileuses en pleine terre (Gunneras principalement), et dans quelques semaines on mettra un vilain voile pour protéger les godets d'Iris de variations de température trop brutales pour la vie en godet. Les sujets en gros pots d'un et deux litres sont mieux armés pour faire tampon face à ces fluctuations délétères. 

Nous attendons l'hiver de pied ferme, s'il décide de venir cette année. Ce serait bien qu'il soit froid comme il le devrait; ainsi les plantes se reposeraient vraiment, contrairement aux deux dernières années qui les ont privées de sommeil.


 

 

Passage à l'heure d'automne
Passage à l'heure d'automne
Passage à l'heure d'automne
Passage à l'heure d'automne
Passage à l'heure d'automne
Passage à l'heure d'automne

Voir les commentaires

Retour de Chantilly

Publié le par le père Lenoir

J'ai eu l'honneur et le plaisir d'être sollicité par le Domaine de Chantilly pour donner une conférence -sous forme de diaporama commenté- sur le paysage de la zone d'exclusion de Tchernobyl, où j'ai eu l'occasion de séjourner pour observer l'évolution de celui-ci, et la façon dont la nature s'affranchit concrètement des anthropismes (dans des conditions certes particulières, mais éloquentes). 

La réaction du public a été à la mesure de ce que j'en espérais: une part de stupéfaction, une autre de fascination, et beaucoup de questionnements profonds sur le rapport de l'Homme à la Nature, sur ce qu'est le Paysage. 

Je suis très heureux d'avoir pu partager ça, ici, et que le message que j'avais à transmettre ait pu être diffusé et compris. 



 

Voir les commentaires

L'Art des Jardins

Publié le par le père Lenoir

L'Art des Jardins et du Paysage #32
L'Art des Jardins et du Paysage #32

Le prestigieux magazine "L'Art des jardins et du paysage" me fait l'honneur de publier, dans son numéro N°32 de juillet-août 2016, le reportage que j'ai effectué dans la zone d'exclusion de Tchernobyl, en Ukraine.

C'est une immense satisfaction, une grande fierté et pour moi le moyen de jauger de l'intérêt donné à ma démarche récurrente concernant la cohabitation entre l'Homme et la nature.
Autant d'éléments de réflexion quant à la place des anthropismes, de l'ensauvagement et l'évolution écologique du paysage, qu'il soit naturel ou urbain.

De cette expérience sont sortis quelques-uns des fondements du concept du Jardin Punk, dont ce qui est fait au Flérial.

Le lien vers la page de cet excellent magazine (même quand je n'y apparais pas!) : http://www.artdesjardins.fr/fr/







Voir les commentaires

Un petit nouveau à la pépinière

Publié le par le père Lenoir

Fruit de Nymphaea

Fruit de Nymphaea

Un petit nouveau à la pépinière

Ce n'est pas tous les jours que l'on parvient à récupérer un fruit fécond de nymphéa.

Alors quand on a cette chance, c'est avec le plus grand soin que l'on s'occupe des graines, puis de ce qu'elles deviennent après avoir germé, sous le regard attentif et amoureux du pépiniériste émerveillé.

Après un an de soin, les bébés sont arrivés à maturité. Je suis donc en mesure de les observer pour trouver parmi eux des caractères distinctifs, des qualités particulières.

Dans ce lot très marqué par la parenté avec 'Attraction' (variété très florifère à grandes fleurs roses à grenat délavé, étamines jaunes et beau développement), je remarque un sujet à la couleur plus soutenue, d'un beau rouge grenat. Probablement que 'Conqueror', 'Atropurpurea' ou encore 'Pygmaea rubra' on laissé quelques gênes par là, d'autant que ses jeunes feuilles sont joliment bronzées...

Toujours est-il que le sujet au premier plan sur la photo va être isolé, et faire l'objet d'une multiplication et d'observations prolongées. Il répondra au nom de 'Dorval' et sera probablement en vente d'ici quelques années.

Bref, je suis papa!


Voir les commentaires

L'été arrive, petit état des lieux de la pépinière

Publié le par le père Lenoir

L'été arrive, petit état des lieux de la pépinière

Voilà, la pépinière est arrivée au Flérial depuis l'hiver, et l'intégralité de la production a cette année eu lieu sur ce nouveau site. On essuie encore les plâtres, et nombre de choses demandent à être améliorées (pas de panneaux directionnels, pas de bâtiment d'accueil des clients, arrosage automatique mal en place, etc...).

Toutefois, c'est un grand bonheur!

Enfin, nous avons de la place, des bassins sauvages ou paysagers où montrer nos plantes en situation, et la pépinière toute entière disparaît assez aisément au regard du passant distrait, comme je l'ai toujours souhaité. Le Flérial se mêle à la nature environnante et la pépinière se mêle au Flérial.

Là, enfin, on peut dire: "vous voyez, ça pousse ici, alors chez vous, ce sera de la rigolade!", et montrer la beauté et/ou l'exubérance d'une plante une fois qu'elle a quitté son pot pour être mise en pleine terre. Le tout en suivant des principes les plus écologiques et les moins contraignants possibles évidemment, car on ne se refait pas!

Voici un petit florilège des images du moment, pour ceux qui ne nous suivraient pas sur nos différentes pages facebook, plus faciles et rapides à mettre à jour :

https://www.facebook.com/P%C3%A9pini%C3%A8re-et-Paysage-E-Lenoir-fabricants-de-r%C3%AAves-437409392981553/?pnref=lhc

https://www.facebook.com/foireauxplantes/?pnref=lhc

https://www.facebook.com/leflerial/?pnref=lhc

Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016
Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016

Petite ballade à La Pépinière Aquatique et au Flérial, fin juin 2016

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>