Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ballade au jardin des dentellles

Publié le par le père Lenoir

Profitant du temps moyen et du dynamisme d'une association locale, "la main verte", j'ai enfin pu visiter le "jardin des dentelles", un charmant espace paysager d'environ 1 ha à Amilly dans le Loiret, créé, entretenu et chéri par Mr et Mme Gellet, amoureux des plantes en général et des hydrangeas en particulier.

L'ensemble est très bien tenu et les végétaux ont pour la plupart une vigueur exceptionnelle, certainement eu égard au sol riche et frais de cet ancien sous-bois...
Pas d'engrais chimique ici, du fumier bien décomposé seulement.

L'acceuil est lui aussi irréprochable, les maîtres des lieux transmettant avec un plaisir non dissimulé leur savoir et leur passion...


L'eau est très présente sur le site, une grande mare et un petit ruisseau l'agrémentant.


Bref, une visite à faire pour tout amateur de jardins qui viendrait à passer dans le coin.

Toutes les infos sur: http://www.lejardindesdentelles.com/default.htm

Voir les commentaires

Etat des lieux mois de juillet

Publié le par le père Lenoir

Milieu de l'été, ou presque, si l'on peut dire, cette année!
Les nénuphars sont en pleine floraison, et les Lotus aussi, malgré un manque de chaleur et d'ensoleillement certain; même les nympheas exotiques 'Pensylvania' parviennent à fleurir. a croire que c'est la dose d'amour qui leur est apportée qui les motive pour donner un tel éclat!

Pensylvannia


Les autres plantes, quant à elles, profitent pour la plupart de cet été particulièrement pluvieux, mais beaucoup  d'eau sans soleil pendant plusieurs jours, suivis d'une forte et brutale chaleur, c'est plus qu'il n'en faut pour les végétaux: le choc thermique leur nuit considérablement, aucune plante n'aimant la violence! On a d'ailleurs pu voir un peu partout des prunes prêtes à mûrir sécher comme des pruneaux en trois jours, restant suspendues aux branches!
Persicaria affinis


En attendant, Les gunneras sont superbes, les renouées et les Physostégies aussi et les fougères ont pour la plupart pris racine au point d'être parfaitement commercialisables en godets.
Physostegia virginiana

Pontederia lanceolata


Les pontédéries et les Thalias élancent leurs fleurs aussi haut qu'elles le peuvent et les Salvia pratensis n'en finissent plus de fleurir...

Thalia dealbata

Voir les commentaires

CATALOGUES

Publié le par le père Lenoir

Ici se trouvent les listes de plantes disponibles ainsi que les tarifs et conditions de vente
Nymphea peach sunrise
 
Vente en ligne




Vous pouvez aussi explorer l'ancienne version du site,
avec liens vers les photos
(Attention, les codes prix et les conditionnements ne sont plus les mêmes)


Nénuphars et Lotus

Plantes aquatiques (Scirpes, acores , pontederies, sagittaires ou autres)

Plantes flottantes et autres oxygénantes, de rives et de marais

Plantes de terrain frais

Plantes de terrain "normal" à sec

Hemerocalles

Fougères

Hostas

   

   

Voir les commentaires

Noues

Publié le par le père Lenoir



Cynaria cardunculus. Le cardon. Peut-être en production l'année prochaine...
Là n'est pas le sujet! Rarement  juin aura été si pluvieux, et pourtant! L'eau ne descend pas jusqu'aux nappes, la végétation pompant ce qu'elle peut au passage, et le ruissellement faisant le reste. Assèchement des zones humides par des peupleraies à grand rendement, drainage outrancier, routes. L'eau qui tombe du ciel va tout droit à la mer, emportant avec elle le précieux humus de surface, provoquant coulées de boues, inondations et glissements de terrains.
Tiens, au passage, un extrait du "manuel de l'arbre" qui servait de support aux écoles de sylvicultures à la sortie de la 1ère guerre mondiale:

































Tout cela pour dire que le végétal joue un rôle prépondérant dans l'épuration, la fixation des berges et la lutte contre l'érosion, l'ombrage, le ralentissement du vent et donc, la conservation de l'Eau.
Actuellement, on retrouve les Noues, un système très ancien qui doit limiter les effets dévastateurs d'un assainissement classique par égouts ou autre; des fossés sont creusés, courbes, avec des méandres plus ou moins marqués, pour recevoir les eaux usées pas trop sales , les excédents d'eaux de pluies et de ruissellement. Leur action est simple: l'eau s'y infiltre lentement, filtrée par la végétation spécifique qui y est implantée (carex, phragmites, typhas, sagittaires, hemerocalles, etc...) pour gagner les nappes phréatiques plutôt que les cours d'eau. Si ces noues
sont suffisamment profondes et imperméables sur certaines zones, on pourra y ajouter nombre de plantes aquatiques tels nénuphars ou pontédérie, voire Lotus (plante très vigoureuse et gourmande, donc épuratrice).

Voir les commentaires

partenaires

Publié le par le père Lenoir

annuaire referencement
Votez pour mon site ! meilleur site

Référencement Annuaire jardin annuaire-nature

Jok Concept Annuaire Référencement Gratuit Recherche et Développement liens en dur

positionnement publicitaire
magazine - référencement

Annuaire référencement http://gratuit.1-annuaires.com/la-pepiniere-aquatique-e-lenoir-s37852.html Gigannuaire - Annuaire référencement
Glaneur.frClassement de sites - Inscrivez le vôtre!Foxy's annuaire
Foxy's annuaire...

referencement | referencement gratuit | referencement googleSEO - referencement

 

<a href="http://www.vsh-consult.fr/" target="_blank">cabinet d'avocats</a> - <a href="http://www.philippe-shangti.com/" target="_blank">www.philippe-shangti.com</a>

  Bassin de jardin 

 

 

 

  Jardinature, le portail des jardins et de la nature (agenda, annuaire, photos, forum, environnement...)

 

www.jardinez.com : Guide des Parcs et Jardins de France et Portail du Jardin et du Paysage.

Voir les commentaires

Prêles

Publié le par le père Lenoir

Voici quelques variétés de prêles (Equisetum sp.) cultivées à la pépinière.
Ces plantes, parmi les plus archaïques, seules représentantes de la famille des equisetaceae, n'ont quasiment pas évolué depuis la nuit des temps.
A l'époque des dinosaures, elles mesuraient plusieurs mètres de haut (il en reste certaines variétés tropicales atteignant 4 m!) et leur servaient de nourriture.

Ormis leurs qualités esthétiques très graphiques, elles ont un certain nombre de vertus médicinales ou autres. Elles sont reminéralisantes (comme la consoude ou l'ortie, très déconseillées aux personnes ayant des problèmes reinaux), les décoctions servent au jardin de fongicide et d'insectifuge, et elles participent à l'épuration des eaux et aident au maintien des berges. On peut aussi signaler leur emploi de plus en plus fréquent dans les bouquets, leur forme et leur tenue en vase étant sans faille. Notons aussi l'emploi d'Equisetum hyemale (la prêle d'hiver, endémique en France) par les doreurs qui apprécient ses vertus abrasives douces pour la préparation des objets à recouvrir de feuilles d'or...

equisetum-jap-3.JPGEquisetum-japonicus-pousses.JPGEquisetum japonicum, et ses pousses tendres du printemps


En guise d'inflorescence, elles présentent au printemps ou en été selon les espèces un épi sporifère arrondi, grisâtre à brun-noir. 
Préférant les terrains neutres à acides (surtout Equisetum japonicum) elles ont tendance à se développer à outrance dans un biotope favorable (pieds dans l'eau ou terrain frais à humide, léger de préférence). Elles sont généralement très rustiques  et supportent sans encombre de passer une partie de l'hiver prises dans la glace.





 

E. fluviatile, la prêle des cours d'eau.
 Au printemps, ses pousses sont très colorées, brun-orangé et vertes en
 alternance, avec quelques inflorescences au bout de certaines tiges. Elle pousse naturellement sur les berges humides des rivières.


Equisetum hyemale, la "prêle d'hiver", plus grosse et peu exigeante.
Elle  se différencie de E. japonicum principalement par sa couleur, vert plus soutenu, et sa persistance hivernale plus marquée, même lors de fortes gelées
.


 

Equisetum-Kamtchatcense-pousses.JPG

Equisetum camtschatcense, encore plus grande (plus d'1.50m dans un sol frais et léger, neutre à acide, pas nécessairement humide), qui, comme E. americanus - qui lui ressemble énormément - fait des merveilles en vases ou potées,
placées de chaque côté d'une entrée par exemple.


Equisetum-americanum-5.JPGEquisetum-americanum-4.JPG
E. americanus, et son exubérant développement



E. variegatum (pas plus panaché que moi), une petite variété (environ 25/30 cm)bien structurée, érigée.

Et la plus petite d'entre toutes
Equisetum scirpoides, la prêle faux-scirpe, aux chaumes très fins. Elle pousse à l'état naturel dans les tourbières et les marais d'Amérique du Nord, et passe l'hiver pris dans la glace. c'est aussi l'une de celles qui accepte le mieux la submersion, jusqu'à plus de 10 cm de profondeur (testée à -30 cm avec succès à la pépinière).

Equisetum-scirpoides-hiver-comp.jpgEquisetum scirpoides en hiver





Vente de prêles en ligne






annuaire, casino, rencontre, rencontres, credit referencement gratuit

Voir les commentaires

Catalogue fougères

Publié le par le père Lenoir

FOUGERES


TARIFS 

 

ATHYRIUM filix-femina                                              Fougère femelle

ATHYRIUM nipponicum metallicum                           Fougère métallique


BLECHNUM penna-marina             Blechne de la terre de feu, Fougère d'eau alpine (eng)

DRYOPTERIS  erythrosora               Fougère à indusies rouges


            

DRYOPTERIS filix mas                                                 Fougère mâle

 

DRYOPTERIS filix-mas 'crispa cristata'                         Fougère mâle crépue

MARSILEA quadrifolia                                                  Marsille, trèfle d’eau

 

MATTEUCIA struthiopteris                                             Fougère allemande

ONOCLEA sensibilis                                                       Fougère sensible , "litière des chevreuils"

OSMUNDA regalis                                                        Fougère royale, Osmonde royale

 

PHYLLITIS scolopendrium                                   Langue de cerf, langue de boeuf

PHYLLITIS scolopendrium 'cristata'                       Langue de cerf crispée


POLYPODIUM vulgare                                   Polypode vulgaire, réglisse des bois


POLYSTICHUM munitum                           Fougère épée, fougère sacrée géante

POLYSTICHUM proliferum                      


POLYSTICHUM polyblepharum                 

POLYSTICHUM setiferum 'plumosum densum'   

POLYSTICHUM setiferum 'congestum'

       

CATALOGUE VENTE EN LIGNE 

Voir les commentaires