Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etat des lieux mi mars

Publié le par le père Lenoir


Une petite série de clichés des plantes remarquables actuellement...


Caltha-palustris-multiplex.JPG





Les populages
(ici Caltha palustris multiplex)



(Caltha polypetala)

sont tous en fleurs




Glyceria-maxima-variegata-pousses.JPGla glycérie panachée (Glyceria maxima 'variegata') aux couleurs de sortie d'hiver explosives. Cette graminée de terraisn humides et de bords de pièces d'eau peut aussi être cultivée dans un jardin "normal" tant qu'elle ne souffre pas trop de la sécheresse.

Calla-palustris-en-bac.JPGles arums d'eau (Calla palustris) commencent à fleurir à l'abri des dernières gelées...














Brunnera-macrophylla-variegata.JPG...tout comme le myosotis du Caucase, qui démarre pour  2 mois au moins de fleurs bleues...



Hosta-undulata-feuilles.JPG
Les Hostas, quant à eux, en sont à différents stades selon les (40) variétés de la pépinière (ici Hosta undulata)...
Hosta-sieboldii-pousses.JPG
...(Ici Hosta sieboldii)...Hosta-fortunei-albopictta-pousses.JPGEt ici Hosta fortunei 'albopicta', aux feuilles subtilement panachées


Au Passage, je découvre la première grenouille de la saison qui, en échange d'un abri sûr et tiède
et de l'absence de traitement chimique (sauf l'anti-limace, mais ça va changer en cours de saison),
me gratifie d'une prédation efficace sur un certains nombre d'arthropodes désagréables...

P1020975.JPG






Petasites japonicus 'variegatus', aux grandes feuilles panachées...









Les Dryopteris erythrosora (de belles fougères aux jeunes frondes orangées) qui me témoignent leur amour réciproque à l'aube du printemps...





























Tandis que d'autres (ici Thelypteris palustris, une fougère des marais) se font passer pour d'étranges créatures venues de dieu sait quel monde...

...Euphorbia griffithi 'fireglow' illumine l'emplacement qu'il occupe avec une couleur si chaude qu'on la croirait sortie tout droit d'une île tropicale en plein été...

Commenter cet article