Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etat des lieux mi avril

Publié le par le père Lenoir

 Il fait froid en cette mi-avril...
A cette époque, l'an dernier, nous bronzions déjà!
Moralité: les plantes traînent les pieds pour démarrer.
Voici toutefois quelques photos de la pépinière aujourd'hui:

Lysichiton camtschtcensis (blanc) et americanus (jaune)



Les pétasites, en culture













L'incroyable Lysimachia 'Alexander's variety', aux pousses aux couleurs explosives

Voir les commentaires

Cohabitation avec les anatidés

Publié le par le père Lenoir

Plantes « canardorésistantes »

 

(sarcelles sur  un tapis de Phalaris 'tricolor')

 

Nombre de possesseurs de pièces d’eau ne peuvent se priver du plaisir d’avoir quelques anatidés à leur surface. Ainsi colverts, chipeaux, fuligules, sarcelles et autres tadornes et mandarins viennent y prendre place, ou bien y sont déjà installés de longue date.

Autant dire qu’installer des plantes dans ces conditions peut présenter quelques difficultés, augmentant avec la densité de volatiles. Dans l’idéal, il convient de protéger les végétaux nouvellement implantés pendant 1 à deux ans, le temps qu’ils constituent des racines et une souche suffisante pour compenser les dégâts infligés par les volatiles. Protégé par un grillage le temps de s’installer, même un tendre et délicieux nénuphar a ses chances !

Voici donc une liste absolument pas exhaustive des plantes qui résistent le mieux aux canards et autres oiseaux d’eau, ou qui peuvent leur offrir un gîte appréciable :

 

Acorus calamus

(Acorus calamus 'variegatus')

 

Acorus gramineus (et var.)

Atropa belladonna (toxique)

Carex muskingumensis

Carex pendula

(Carex muskingumensis)

 

Carex pseudocyperus

Cyperus longus

Equisetum scirpoides

Filipendula ulmaria

Filipendula vulgaris ‘plena’

Hippuris vulgaris (planté à + de 30 cm de profondeur)

Hypericum tetrapterum

Iris pseudacorus

Iris chrysographes

Iris versicolor

(Iris versicolor)

 

Juncus effusus ( et inflexus ‘glaucus’)

Juncus ensifolius

Lythrum salicaria

(Typha latifolia 'variegata')

 

Mentha aquatica

Molinia arundinacea

Nuphar lutea (si préservé pendant 1 an)

Nymphea ‘Colonel HJ Welsh’, Candida, Alba, Charles de Meurville (parmi les plus prolifiques)

Nymphoides peltata  

(Nymphoides peltata)

 

Oenanthe aquatica ‘flamingo’

Potamogeton natans

Phalaris arundinacea (et ‘tricolor’ et ‘picta’)

Phragmites australis (et «’variegata’)

Thelypteris palustris (après 1 an d’installation)

(Carex variés godet)

 

Typha latifolia

Typha stenophylla

Veronica beccabunga

Zizania latifolia

Voir les commentaires

Etat des lieux mi mars

Publié le par le père Lenoir


Une petite série de clichés des plantes remarquables actuellement...


Caltha-palustris-multiplex.JPG





Les populages
(ici Caltha palustris multiplex)



(Caltha polypetala)

sont tous en fleurs




Glyceria-maxima-variegata-pousses.JPGla glycérie panachée (Glyceria maxima 'variegata') aux couleurs de sortie d'hiver explosives. Cette graminée de terraisn humides et de bords de pièces d'eau peut aussi être cultivée dans un jardin "normal" tant qu'elle ne souffre pas trop de la sécheresse.

Calla-palustris-en-bac.JPGles arums d'eau (Calla palustris) commencent à fleurir à l'abri des dernières gelées...














Brunnera-macrophylla-variegata.JPG...tout comme le myosotis du Caucase, qui démarre pour  2 mois au moins de fleurs bleues...



Hosta-undulata-feuilles.JPG
Les Hostas, quant à eux, en sont à différents stades selon les (40) variétés de la pépinière (ici Hosta undulata)...
Hosta-sieboldii-pousses.JPG
...(Ici Hosta sieboldii)...Hosta-fortunei-albopictta-pousses.JPGEt ici Hosta fortunei 'albopicta', aux feuilles subtilement panachées


Au Passage, je découvre la première grenouille de la saison qui, en échange d'un abri sûr et tiède
et de l'absence de traitement chimique (sauf l'anti-limace, mais ça va changer en cours de saison),
me gratifie d'une prédation efficace sur un certains nombre d'arthropodes désagréables...

P1020975.JPG






Petasites japonicus 'variegatus', aux grandes feuilles panachées...









Les Dryopteris erythrosora (de belles fougères aux jeunes frondes orangées) qui me témoignent leur amour réciproque à l'aube du printemps...





























Tandis que d'autres (ici Thelypteris palustris, une fougère des marais) se font passer pour d'étranges créatures venues de dieu sait quel monde...

...Euphorbia griffithi 'fireglow' illumine l'emplacement qu'il occupe avec une couleur si chaude qu'on la croirait sortie tout droit d'une île tropicale en plein été...

Voir les commentaires

Foires et Fêtes des plantes 2008

Publié le par le père Lenoir

Voir les commentaires

Etat des lieux début mars

Publié le par le père Lenoir


Année particulière, la nature a au moins quinze jours à trois semaines d'avance...
Qu'importe, les pousseurs de plantes courrent un peu plus tôt que d'habitude derrière leurs protégées affolées qui  ne  savent plus contrôler leurs méristèmes.
Voici quelques images de la pépinière en ces premiers jours de mars, le calme n'y est qu'apparents car tout le monde rue dans les brancards pour se jeter hors des pots. Il va être difficile de demander aux aquatiques de traîner des pieds jusqu'au mois d'avril!

undefined
Artemisia vulgaris 'variegata', une armoise que j'aime bien, très résistante aux conditions sèches, caillouteuses et calcaires...


undefined
Bergenia cordifolia -la plante du savetier (ne me demandez pas pourquoi)- valeur sûre de l'hiver, avec son feuillage persistant qui se teinte souvent de rouge cramoisi...




undefinedBrunnera macrophylla, le myosotis du Caucase,  très en avance, mais dont la floraison peut durer 3 mois.  Division pas très facile de souche,
l'idéal reste de récupérer quelques semis spontanés.

undefined

Cardamine pratensis, au goût prononcé de moutarde dont elle est cousine proche. Forme des prairies fleuries au printemps en zone humide...


undefined

Hepatica nobilis, l'hépatique, à cause de ses feuilles rappelant la forme d'un foie (allez essayer de faire de la poésie sur les fleurs après une donnée pareille!) Apprécie les terres fortes et fraiches, de préférence en situation ombragée, pousse assez lentement mais forme des thalles compactes et fleurissent assez longtemps avec un bleu rare...
Petasites hybridus, aux fleurs qui laissent présager les dimensions futures de la plante aux larges feuilles qui apprécie les terrains frais à humides en situation ombragée. Parfaite pour limiter le déserbage en sous-bois humide...

(L'an dernier à la même époque ou presque)
undefinedundefined

Voir les commentaires

Travaux de réabilitation et d'entretien

Publié le par le père Lenoir



Différents travaux du paysage sont réalisés par l'entreprise-pépinière en marge de la conception pure d'espaces verts et de bassins. Cette activité a essentiellement lieu durant la basse saison de production.
 Parmis ceux-ci, citons:
 la taille douce des arbres fruitiers,
la taille des formes palissées,
la taille traditionnelle des arbustes,  qui leur
permet de garder un port naturel tout en améliorant leur santé, leur floraison et
 en optimisant leur développement
ainsi que:

les petits élagages



Rabattage de haies courants

avant



après (- 40 à 60cm en tous sens)



rabattages importants (-1 à 2.50 m)




Rabattages très importants (- 2.50 à 3.50m, parfois plus)



Voir les commentaires

Bassin "naturel" avec petite cascade

Publié le par le père Lenoir



Un petit aménagement d'environ 3 X 5 m.
 

Plan  d'étude préliminaire
Décaissement de la zone



Dissimulation du filtre derrière la cascade

La cascade juste avant la mise en service.
A court terme, elle sera noyée dans la végétation, mais pour
l'heure c'est l'hiver...


3 mois plus tard, voici à quoi ressemblait ce petit aménagement:


Et 6 mois après les plantations:


 
Un autre exemple de cascade, à plus grande échelle, ici
 
Le client, satisfait, nous a demandé un petit massif d'ombre pour combler un angle de maison un peu nu...

Nous l'avons donc habillé...




Et voici ce qu'il est devenu après 2 mois et un peu d'amour...



Voir les commentaires

Aménagements

Publié le par le père Lenoir

 

 

Visitez aussi notre site:

ERIC LENOIR PAYSAGISTE

 

Le Flérial, Jardin Punk

Le Flérial, punk garden

Une petite vidéo de présentation du Flérial, réalisée à l'occasion de sa récompense par la Société Nationale d'Horticulture de France dans le cadre du concours "Jardiner Autrement":
https://www.youtube.com/watch?v=NEtSH9Amwr4&t=5s



Bassin "japonais"



Bassin traditionnel avec petite cascade
 

Rivière artificielle

Rivière artificielle  


Mare "mixte"

Ruisseau poyaudin

    Amenagements 1117 

 

Cascade près d'une mare

Cascade plantée 0810


Travaux de réhabilitation et d'entretien

 Rénovation d'une mare avec lagunage 

Mare rénovée

Bassins en chapelet

Amenagements-0361.JPG

ETANGS
Transformation d'un étang de chasse

Voir les commentaires

Création d'un bassin d'inspiration japonaise

Publié le par le père Lenoir

Bassin d'inspiration japonaise, 9 ans après sa création

Bassin d'inspiration japonaise, 9 ans après sa création


Tout d'abord, prise de connaissance du lieu, et des goûts et objectifs du client. En l'occurence, le but est de remplacer un massif de bruyères abîmées et de le remplacer par un aménagement dans l'esprit des jardins japonais.
La difficulté principale est le manque de place, la seconde l'emplacement, qui ne laisse aucune possibilité de faute de goût, le jardin étant déjà aménagé avec soin et un vrai souci d'équilibre.

Donc, paradoxalement, un tel aménagement demande beaucoup de travail préparatoire, le peu d'éléments présents prenant ausitôt une importance capitale. C'est la phase de dessin.

Conformément aux choix du client, cette zone aura une forte dominante minérale et nécessitera un entretien limité. Le bassin, pour ne pas être disproportionné dans un sens ou dans l'autre  devra être orienté au mieux, car, en plus, il pourra être vu de tous ses angles, et même du dessus.
Des repérages sont effectués pour choisir des roches singulières.
Cette Creekstone grise et blanche  de près de 300kg sera l'élément dominant de l'aménagement.




Déblaiement des végétaux restant et marquage de l'emplacement du bassin en vue du creusement...


Creusement. Tout le volume de terre excavé sera employé sur place.


Un feutre de type Asqual, très épais, est installé pour protéger la bâche EPDM d'éventuels résidus coupants ou pointus.


Les roches sont mises en place (Fluoxite au premier plan) et le bassin rempli pour en vérifier une fois pour toute les niveaux et stabiliser les formes.



Les végétaux sont mis en place, ainsi que le tapis de paillettes d'ardoise, qui sera bientôt arrêtée en bas de pente par du bois ou de la barre d'ardoise.


Au printemps prochain, un nénuphar 'Gloriosa'
illuminera l'eau et les galets des Philippines noir de jais, et d'ici quelques temps, la petite haie de cotoneasters réhaussera l'ensemble pour une finition impeccable.

 

...

Neuf ans ont passé. 

L'aménagement est maintenant largement à maturité.

Quel bonheur que de pouvoir revenir voir ce qu'il est devenu après tant de temps. 

 

 

Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!
Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!
Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!

Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!

Voir les commentaires

Arboretum des Barres 2008

Publié le par le père Lenoir


Foire aux plantes rares de l' Arboretum des Barres, dans le Loiret (45)
11 et 12 Octobre 2008...




Ce lieu, réellement agréable, est le siège annuel d'une charmante "fête de l'Arbre" (avec la majuscule qu'il mérite). Le parc, conséquent, recelle de très nombreuses espèces issues du monde entier, et accueille 20 000 visiteurs par an
haut lieu de la sensibilisation à la protection de l'environnement, 5000 enfants y viennent pour cette raison chaque année.

Les collections botaniques historiques y ont été constituées grâce à la famille Vilmorin et enrichies avec le concours de son école forestière.

Plus de 1500 passionnés auront sillonné ce week-end les allées jallonnées de feuilles colorées et de Cyclamens de Naples, vedettes du sol des sous-bois actuellement, rivalisant de couleurs avec les Copalmes et autres plaqueminiers.


L'arboretum, géré par l'ENGREF (ecole forestière du ministère de l'agriculture), est l'un des plus fréquentés de France, et l'un des sites les plus visités du Loiret,


de majestueux Séquoias géants y trônent en divers endroits, posant crânement leur énorme pied rouge au détour de chaque sentier.


le courant côtoie l'exceptionnel, comme par exemple ce févier (Gleditsia triacanthos) qu'on imagine mal, armé de ses violentes épines, dans un jardin communal...


ce qui n'empêche pas de téméraires exposants de venir y exposer les plantes issues de leur production...


(ce formidable cactus dont j'ai complètement oublié le nom était proposé par "Horti des petons", un spécialiste des cactées, notamment)

Une belle collection de conifères déjà âgés permet de s'immerger dans des atmosphères souvent étonnantes ou exotiques, non sans évoquer des ambiances "japonaises"...


Un conseil: pour les collectionneurs et les photographes amateurs, comme moi, les visites très matinales sont réellement un bonheur.
Jugez plutôt:

(Carya laciniosa)

(Oxydendrum arboreum, en vente sur place)

Endroit idyllique s'il en est.

WWW.arboretumdesbarres.com
ou à l'adresse: Arboretum national des Barres 45290 Nogent sur Vernisson

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>