Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Foires et Fêtes des plantes 2008

Publié le par le père Lenoir

Voir les commentaires

Etat des lieux début mars

Publié le par le père Lenoir


Année particulière, la nature a au moins quinze jours à trois semaines d'avance...
Qu'importe, les pousseurs de plantes courrent un peu plus tôt que d'habitude derrière leurs protégées affolées qui  ne  savent plus contrôler leurs méristèmes.
Voici quelques images de la pépinière en ces premiers jours de mars, le calme n'y est qu'apparents car tout le monde rue dans les brancards pour se jeter hors des pots. Il va être difficile de demander aux aquatiques de traîner des pieds jusqu'au mois d'avril!

undefined
Artemisia vulgaris 'variegata', une armoise que j'aime bien, très résistante aux conditions sèches, caillouteuses et calcaires...


undefined
Bergenia cordifolia -la plante du savetier (ne me demandez pas pourquoi)- valeur sûre de l'hiver, avec son feuillage persistant qui se teinte souvent de rouge cramoisi...




undefinedBrunnera macrophylla, le myosotis du Caucase,  très en avance, mais dont la floraison peut durer 3 mois.  Division pas très facile de souche,
l'idéal reste de récupérer quelques semis spontanés.

undefined

Cardamine pratensis, au goût prononcé de moutarde dont elle est cousine proche. Forme des prairies fleuries au printemps en zone humide...


undefined

Hepatica nobilis, l'hépatique, à cause de ses feuilles rappelant la forme d'un foie (allez essayer de faire de la poésie sur les fleurs après une donnée pareille!) Apprécie les terres fortes et fraiches, de préférence en situation ombragée, pousse assez lentement mais forme des thalles compactes et fleurissent assez longtemps avec un bleu rare...
Petasites hybridus, aux fleurs qui laissent présager les dimensions futures de la plante aux larges feuilles qui apprécie les terrains frais à humides en situation ombragée. Parfaite pour limiter le déserbage en sous-bois humide...

(L'an dernier à la même époque ou presque)
undefinedundefined

Voir les commentaires

Travaux de réabilitation et d'entretien

Publié le par le père Lenoir



Différents travaux du paysage sont réalisés par l'entreprise-pépinière en marge de la conception pure d'espaces verts et de bassins. Cette activité a essentiellement lieu durant la basse saison de production.
 Parmis ceux-ci, citons:
 la taille douce des arbres fruitiers,
la taille des formes palissées,
la taille traditionnelle des arbustes,  qui leur
permet de garder un port naturel tout en améliorant leur santé, leur floraison et
 en optimisant leur développement
ainsi que:

les petits élagages



Rabattage de haies courants

avant



après (- 40 à 60cm en tous sens)



rabattages importants (-1 à 2.50 m)




Rabattages très importants (- 2.50 à 3.50m, parfois plus)



Voir les commentaires

Bassin "naturel" avec petite cascade

Publié le par le père Lenoir



Un petit aménagement d'environ 3 X 5 m.
 

Plan  d'étude préliminaire
Décaissement de la zone



Dissimulation du filtre derrière la cascade

La cascade juste avant la mise en service.
A court terme, elle sera noyée dans la végétation, mais pour
l'heure c'est l'hiver...


3 mois plus tard, voici à quoi ressemblait ce petit aménagement:


Et 6 mois après les plantations:


 
Un autre exemple de cascade, à plus grande échelle, ici
 
Le client, satisfait, nous a demandé un petit massif d'ombre pour combler un angle de maison un peu nu...

Nous l'avons donc habillé...




Et voici ce qu'il est devenu après 2 mois et un peu d'amour...



Voir les commentaires

Aménagements

Publié le par le père Lenoir

 

 

Visitez aussi notre site:

ERIC LENOIR PAYSAGISTE

 

Le Flérial, Jardin Punk

Le Flérial, punk garden

Une petite vidéo de présentation du Flérial, réalisée à l'occasion de sa récompense par la Société Nationale d'Horticulture de France dans le cadre du concours "Jardiner Autrement":
https://www.youtube.com/watch?v=NEtSH9Amwr4&t=5s



Bassin "japonais"



Bassin traditionnel avec petite cascade
 

Rivière artificielle

Rivière artificielle  


Mare "mixte"

Ruisseau poyaudin

    Amenagements 1117 

 

Cascade près d'une mare

Cascade plantée 0810


Travaux de réhabilitation et d'entretien

 Rénovation d'une mare avec lagunage 

Mare rénovée

Bassins en chapelet

Amenagements-0361.JPG

ETANGS
Transformation d'un étang de chasse

Voir les commentaires

Création d'un bassin d'inspiration japonaise

Publié le par le père Lenoir

Bassin d'inspiration japonaise, 9 ans après sa création

Bassin d'inspiration japonaise, 9 ans après sa création


Tout d'abord, prise de connaissance du lieu, et des goûts et objectifs du client. En l'occurence, le but est de remplacer un massif de bruyères abîmées et de le remplacer par un aménagement dans l'esprit des jardins japonais.
La difficulté principale est le manque de place, la seconde l'emplacement, qui ne laisse aucune possibilité de faute de goût, le jardin étant déjà aménagé avec soin et un vrai souci d'équilibre.

Donc, paradoxalement, un tel aménagement demande beaucoup de travail préparatoire, le peu d'éléments présents prenant ausitôt une importance capitale. C'est la phase de dessin.

Conformément aux choix du client, cette zone aura une forte dominante minérale et nécessitera un entretien limité. Le bassin, pour ne pas être disproportionné dans un sens ou dans l'autre  devra être orienté au mieux, car, en plus, il pourra être vu de tous ses angles, et même du dessus.
Des repérages sont effectués pour choisir des roches singulières.
Cette Creekstone grise et blanche  de près de 300kg sera l'élément dominant de l'aménagement.




Déblaiement des végétaux restant et marquage de l'emplacement du bassin en vue du creusement...


Creusement. Tout le volume de terre excavé sera employé sur place.


Un feutre de type Asqual, très épais, est installé pour protéger la bâche EPDM d'éventuels résidus coupants ou pointus.


Les roches sont mises en place (Fluoxite au premier plan) et le bassin rempli pour en vérifier une fois pour toute les niveaux et stabiliser les formes.



Les végétaux sont mis en place, ainsi que le tapis de paillettes d'ardoise, qui sera bientôt arrêtée en bas de pente par du bois ou de la barre d'ardoise.


Au printemps prochain, un nénuphar 'Gloriosa'
illuminera l'eau et les galets des Philippines noir de jais, et d'ici quelques temps, la petite haie de cotoneasters réhaussera l'ensemble pour une finition impeccable.

 

...

Neuf ans ont passé. 

L'aménagement est maintenant largement à maturité.

Quel bonheur que de pouvoir revenir voir ce qu'il est devenu après tant de temps. 

 

 

Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!
Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!
Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!

Le bassin semble être là depuis toujours, dans son écrin minéral. J'éprouve pas mal de fierté à voir le résultat. Merci à notre cliente d'en avoir bien pris soin!

Voir les commentaires

Arboretum des Barres 2008

Publié le par le père Lenoir


Foire aux plantes rares de l' Arboretum des Barres, dans le Loiret (45)
11 et 12 Octobre 2008...




Ce lieu, réellement agréable, est le siège annuel d'une charmante "fête de l'Arbre" (avec la majuscule qu'il mérite). Le parc, conséquent, recelle de très nombreuses espèces issues du monde entier, et accueille 20 000 visiteurs par an
haut lieu de la sensibilisation à la protection de l'environnement, 5000 enfants y viennent pour cette raison chaque année.

Les collections botaniques historiques y ont été constituées grâce à la famille Vilmorin et enrichies avec le concours de son école forestière.

Plus de 1500 passionnés auront sillonné ce week-end les allées jallonnées de feuilles colorées et de Cyclamens de Naples, vedettes du sol des sous-bois actuellement, rivalisant de couleurs avec les Copalmes et autres plaqueminiers.


L'arboretum, géré par l'ENGREF (ecole forestière du ministère de l'agriculture), est l'un des plus fréquentés de France, et l'un des sites les plus visités du Loiret,


de majestueux Séquoias géants y trônent en divers endroits, posant crânement leur énorme pied rouge au détour de chaque sentier.


le courant côtoie l'exceptionnel, comme par exemple ce févier (Gleditsia triacanthos) qu'on imagine mal, armé de ses violentes épines, dans un jardin communal...


ce qui n'empêche pas de téméraires exposants de venir y exposer les plantes issues de leur production...


(ce formidable cactus dont j'ai complètement oublié le nom était proposé par "Horti des petons", un spécialiste des cactées, notamment)

Une belle collection de conifères déjà âgés permet de s'immerger dans des atmosphères souvent étonnantes ou exotiques, non sans évoquer des ambiances "japonaises"...


Un conseil: pour les collectionneurs et les photographes amateurs, comme moi, les visites très matinales sont réellement un bonheur.
Jugez plutôt:

(Carya laciniosa)

(Oxydendrum arboreum, en vente sur place)

Endroit idyllique s'il en est.

WWW.arboretumdesbarres.com
ou à l'adresse: Arboretum national des Barres 45290 Nogent sur Vernisson

Voir les commentaires

Foire aux plantes des Barres

Publié le par le père Lenoir


PRESENT  SUR LA FOIRE EXPOSITION
A L'ARBORETUM DES BARRES
A NOGENT SUR VERNISSON (45)

LES 11 ET 12 OCTOBRE 2008

Dernière foire de l'année pour les plantes aquatiques, dont beaucoup sont déjà en phase de repos végétatif (Sagittaires, Alisma, Calla...).
 Tricyrtis
C'est néammoins encore le bon moment pour les fougères, les graminées et un certain nombre de vivaces...
Echinacea purpurea

Voir les commentaires

Lagunage

Publié le par le père Lenoir

Un lagunage pour bassin d'ornement

Un lagunage pour bassin d'ornement

Le lagunage est une technique de filtration de l'eau naturelle, n'employant aucun produit chimique et ne nécessitant qu'un léger entretien annuel et, éventuellement, la pose d'un Filtre à UV qui détruira d'éventuelles bactéries pathogènes pour les Koïs, par exemple (à titre personnel, je considère que c'est un hérésie, le filtre UV détruisant aussi les bactéries utiles au retraitement des effluents, que l'on cherche à entretenir dans le lagunage).


L'énorme avantage réside dans l'aspect général: le lagunage, en plus d'être un bon moyen de filtration, peut aussi présenter des qualités esthétiques tout aussi attrayantes qu'un bassin ou un massif de vivaces.


On l'emploie actuellement pour les piscines écologiques (ou biologiques) ainsi que pour des bassins dits écologiques aussi.
Vous trouverez plus bas des informations sur le lagunage dans l'assainissement et l'agriculture.

 


Le principe de fonctionnement:

L'eau pompée dans le bassin passe par une zone de faible profondeur, sous forme de rivière lente,ou de marais, constituée d'un substrat neutre et de plantes souvent qualifiées de filtrantes (en fait, toutes les plantes supportant de vivre dans l'eau peuvent y être placées). Ces plantes absorbent les nitrates et oxygènent l'eau tout en faisant office de filtration physique en piégeant les matières en suspension dans leurs tiges ou leurs racines qui jouent avec le substrat le rôle de tamis ou de crépine. Les bactéries font une très grosse partie du travail en rendant l'Azote dissous biodisponibe pour les plantes par le biais des phases de nitrification et dénitrification.

Un concept, le plus basique, consiste à entourer la zone à traiter d'une lagune suffisante, et ne fait pas appel au mouvement de l'eau, donc ne nécessite pas de pompe. C'est le système le plus économique, et son efficacité est plutôt satisfaisante.

Un ouvrage à conseiller: Piscines écologiques de la conception à la réalisation, éditions ULMER. Quelques coquilles sur le nom des plantes et une traduction de l'allemand parfois approximative, mais des explications précises, valables, et très faciles d'accès.

 



Règles de base:


-Le lagunage doit représenter, sur 30 à 60 centimètres de profondeur maximum, l'équivalent du tiers du volume du bassin à filtrer. Certains concepteurs proposent une profondeur supérieure, qui ne me semble pas indispensable à l'efficacité de l'aménagement.

-pour éviter l'engorgement, le substrat doit être aussi minéral que possible: uniquement pouzzolane, ou bien encore dragée et pouzzolane, avec la granulométrie la plus fine sur le dessus. On procédera ensuite à un entretien annuel consistant à enlever le surplus de plantes en prenant soin de laisser un maximum de substrat dans le lagunage.

-L'eau doit circuler, mais lentement sur la majeure partie de l'aménagement. En créant une rivière, même petite, à la fin du circuit avec, pourquoi pas une cascade, on augmente l'oxygénation indispensable à un bon équilibre. Il arrive que certains aménagements prévoient une circulation par en-dessous, par l'intermédiaire de drains munis de crépines, parfois en mettant le bassin et le lagunage en rapport sur toute leur longueur.
Pour information, on considère que le volume complet du bassin doit  être passé par le filtre toutes les trois heures pour qu'il reste propre. Ainsi, pour un bassin de 3 m3, prévoir une pompe qui pourra faire  passer 1m3/heure, pour un bassin de 12 m3, elle devra avoir une capacité de 4m3/heure  au minimum, etc...



-le choix des végétaux est très large. Il sera fonction des visées esthétiques autant que du besoin de filtration. Ainsi, pour un lagunage destiné à l'épuration des eaux usées, la Phragmite (roseau commun), qui a une bonne biomasse et une extension rapide fera très bien l'affaire, avec une très faible profondeur d'immersion (attention à ne jamais laisser d'angles droits ou obtus, elle percerait la bâche, même les plus solides), mais dans un jardin, autour d'une pièce d'eau, on y préfèrera sagittaires, Ranunculus, hippuris, plantes flottantes et glycéries panachées... Les zones de berge et de faible profondeur pourront être meublées avec des vivaces "classiques", telles Iris, salicaires, hémerrocalles, gunneras, etc...
Parmi les plantes les plus intéressantes en lagunage, citons:

 
Cyperus longus,
Scirpus lacustris,
Sagittaria sp. (bonne action contre les phosphates)
Carex
Juncus sp.
Phalaris arundinacea
Phragmites australis ( le cultivar 'variegata' à feuillage panaché jaune est très joli)
Menyanthes trifoliata ,
Miscanthus sp. (pour les berges)
Glyceria maxima variegata
Pontederia  sp
Saururus cernuus (au feuillage très parfumé rappelant le vétiver)
Iris pseudacorus, versicolor et chrysographes
Oenanthe aquatica, et les cultivars 'variegata' ou 'flamingo'
Ranunculus flammula et lingua
Typha (massettes) sp.
Les plantes flottantes en général, telles laitue, aloes d'eau
etc...


.

 

  Lagunage agricole:

En matière d'agriculture, le lagunage est essentiellement employé à deux usage:
* le retraitement des effluents d'élévage (bovins et porcs essentiellement)
* l'épuration des eaux de rinçage des pulvérisateurs après traitement phystosanitaire (fongicides, pesticides...).
Le CEMAGREF a lancé diverses études sur ce sujet, mais il est à noter qu'actuellement les process privilégiés sont ceux proposés par les fournisseurs de produits phytosantaires eux-même, qui ne sont pas très emballés par l'idée de la lagune végétalisée sur laquelle ils n'ont aucun profit à faire.
Le procédé reste simple, constitué d'une à trois lagunes selon le type d'eaux à retraiter, avec un entretien limité consistant en un faucardage (fauchage des parties herbacées) annuel et d'un arrachage de plantes excédentaires à partir de la troisième année.
Les résultats des études sont donc longs  à venir, peu communiqués, et les chambres d'agricultures sont souvent frileuses pour proposer ces techniques, car peu motivées. Néanmoins, on constate un certain essor, lié à la satisfaction de ceux qui emploient cette pratique et au faible investissement financier que cela représente sur une exploitation.
Voici quelques liens techniques disponibles pour le retraitement des effluents phytosanitaires ou organiques:

Liens:

 Un exemple de lagunage pour bassin que nous avons rénové 

 

Pour l'élevage:

 

http://www.inst-elevage.asso.fr/html28/IMG/pdf/maitrise_pollutions_04_Coillard.pdf

http://www.rennes.inra.fr/umrsas/content/download/3300/38282/version/1/file/lisierfrais_pr_loudeac2007.pdf

 

 

Assainissement  individuel et collectif:

Quelques données, énormément de méthodes plus ou moins identiques. On part généralement sur 5 à 10m² d'emprise au sol par équivalent habitant, selon que l'on retraite uniquement les eaux grises ou non.
Majoritairement, on constate l'emploi de phragmites et de typhas, en complément d'une ou plusieurs lagunes bactériennes, et parfois l'utilisation de bambous ou d'autres végétaux ornementaux, ligneux ou non, au stade ultime. Les assainissements individuels sont généralement garnis d'une plus grande variété de végétaux, ceci afin de mêler l'intérêt esthétique à l'utilité du dispositif.


 

 

Lagunage 3 bassins NB

 

 

A notre niveau, nous proposons un petit dispositif de filtration autonome des eaux grises, disponible pour les professionnels et les particuliers. Sans cesse en cours d'amélioration, il n'est cependant pas toujours disponible à la vente! 




Liens:

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1542_station_epuration_vegetale_Vezins.php

http://www.caue-mp.fr/uploads/documents/cauehr/Lag-nat.pdf

http://www-old.cemagref.fr/informations/actualites/epuration/lagunefiltre.pdf 

http://www-old.cemagref.fr/informations/actualites/Actu/epuration/FPR-Eaux1.pdf

http://ec.europa.eu/environment/water/water-urbanwaste/info/pdf/waterguide_fr.pdf

http://www.iewonline.be/IMG/pdf/Epuration_simple.pdf

 

 

     


http://www.ulb.ac.be/ceese/AUE/Textes/lagunage.pdf

http://www.eau-rhin-meuse.fr/tlch/procedes_epuration/F11_filtres%20plantes_de_roseaux_a_ecoulement_horizontal.pdf


http://www.eau-rhin-meuse.fr/tlch/procedes_epuration/F07_lagunage_naturel.pdf

 

 

 

Noter aussi ce document extrêmement instructif publié par la communauté lilloise:
 

http://www.localiban.org/IMG/pdf/FEAP.pdf

 


Plantes
Pouzzolane
Poissons

 

Aperçu des plantes cultivées à la pépinière

 

 

 

Différents types de lagunages par massifs filtrants pour l'épuration des eaux usées ou l'assainissement collectif
Différents types de lagunages par massifs filtrants pour l'épuration des eaux usées ou l'assainissement collectif
Différents types de lagunages par massifs filtrants pour l'épuration des eaux usées ou l'assainissement collectif
Différents types de lagunages par massifs filtrants pour l'épuration des eaux usées ou l'assainissement collectif

Différents types de lagunages par massifs filtrants pour l'épuration des eaux usées ou l'assainissement collectif

Voir les commentaires

Bardage d'une mare

Publié le par le père Lenoir


Il arrive qu'avec le temps, l'érosion, ou des travaux malheureux à proximité, les rives d'une mare s'affaissent.
Pour pallier à ce problème, l'une des solutions consiste à barder la mare, avec du panneau de bois traité, des pale-planches ou encore des rondins ou demi-rondins d'acacia, comme c'est le cas ici.

Après la pose du bardage, il a fallu remblayer dans les zones creuses des abords. Chaque piquet mesure 2.50 m et est enfoncé d'un bon mètre dans le fond de la mare, et là où le poids du remblai est le plus important, des cables de tension doublés, avec tendeurs, ont été placés ancrés à bonne distance dans le sol non meuble, de préférence dans une zone où les arbres ont bien implanté leurs racines.

Dans des cas où la charge est plus importante qu' ici, il est conseillé de placer les rondins en quinconce au niveau des piquets de maintien, pour plus de stabilité sur l'ensemble de l'aménagement. On peut apercevoir à l'agrandissement le feutre géotextile agrafé derrière le bardage pour éviter que la terre fine ne passe entre les rondins toujours irréguliers.
Des algues (Ceratophyllum) en surnombre dans la mare ont été à cette occasion enlevées de l'eau et placées sur les bords qui vont être plantés car elles constituent un excellent apport d'oligo-éléments dès qu'elles sont ensevelies.

 Exemple de finition sur un angle. Le fil de fer sera éliminé dès que l'ensemble se sera tassé et recouvert de végétation. Le cas échéant, on y préfèrera un tire-fonds.

La même mare, après deux ans de croissance des plantes mises en place pour masquer en partie l'assemblage et couvrir le sol autour, permettant une intégration en douceur dans le reste du jardin.


.


Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>